Le Baeckaoffe ou Baeckeoffe était autrefois cuit dans le four du boulanger d’où il a tiré son nom. Il s’agit d’un plat unique alsacien, élaboré avec des pommes de terre, des viandes et des légumes, cuits longuement avec des épices et du vin blanc. La tradition du Baeckaoffa est inspirée du Hamin, plat traditionnel servi lors du Shabbat. En effet, les mères de famille alsaciennes de confession juive appliquant l’interdiction d'utiliser le feu du vendredi soir au samedi soir,...

Les Pinots Noirs d'Alsace Rouge charnus et bien charpentés sont de retour ! Ils nous offrent une belle robe rouge sombre et profonde aux reflets grenats. Les arômes de fruits noirs sont puissants. La bouche, ample et équilibrée, restitue le fruité des baies sauvages. Des tanins soyeux structurent le vin, lui conférant harmonie et longueur.

En Alsace, les premières références au chou lacto-fermenté datent du XVe siècle. Des textes du XVIe siècle en attestent la présence à la table des monastères. Au XVIIe siècle, on le trouve sous le nom de « Kompostkrut » (chou compost), et au siècle suivant il se généralise en Alsace. Aujourd'hui, l'Alsace produit à elle seule entre 25 000 et 28 000 tonnes de choucroute par an, soit environ

Savez-vous que la conquête des fenêtres et balcons alsaciens par les "Géraniums" date de moins d'un siècle ! Pourtant les géraniums "sauvages" européens sont connus en Alsace depuis le Moyen Age. Mais il s'agit de variétés vivaces, connues pour leurs propriétés médicinales ainsi que pour leurs huiles essentielles. Le nom Géranium, provient du grec geranos qui signifie "grue", par similitude avec la forme de la graine qui fait penser à cet oiseau au long bec. Alors que les...

Symbole de fertilité, la cigogne est un oiseau de bon augure, sa symbolique la plus célèbre l’associe aux naissances dans l’imagerie populaire alsacienne !

La tarte flambée remonte à l’habitude des paysans alsaciens de faire cuire leur pain toutes les deux ou trois semaines. C'est en particulier, dans la riche région agricole du Kochersberg, située à l’est de Strasbourg, que les paysans fêtaient ce jour différent des autres en confectionnant des tartes flambées avec le restant de la pâte à pain. Celle-ci était étalée très finement et recouverte de lait caillé « sürmellich ». Si le paysan était particulièrement aisé, la...

Le coteau du Rosacker effleure d'une douce caresse le village de Hunawihr. Ce terroir exceptionnel s’étend à flanc de coteau à l’orée des bois, et fait sienne cette colline, en adopte les tours et contours....

Un terroir "vibrant" tel les instruments et les voix des ménestrels accueillis autrefois par les Ribeaupierre. Le Grand Cru Kirchberg de Ribeauvillé occupe une petite surface (11.4 ha). Les sols sont argileux et très caillouteux, peu profonds. Ce terroir cité dès 1328, tire son nom de la présence proche de trois églises "Kirch" sur sa limite sud (l'église catholique Saint-Grégoire, le temple protestant et l'église du Couvent)...

Le Schlossberg de Kaysersberg et de Kientzheim en Alsace : un Grand Cru exceptionnel à plus d'un titre !

Blottie entre trois collines, Riquewihr est protégée des vents du nord par le prestigieux coteau du Schoenenbourg. Les plus grands vins naissent sur ce terroir et ont contribué à la notoriété quasi universelle de la petite cité fortifiée. Réputés depuis le Haut Moyen-Âge, les vins du Schoenenbourg furent célèbres dans tous les pays d’Europe du nord dès le XVIème siècle. Le grand cartographe Matthäus Merian le mentionne en 1644 dans son célèbre ouvrage "Topographia...

Afficher plus