L'histoire des Bretzels d'Alsace

Un ou une bretzel est un pain, en forme de nœuds ou de bras entrelacés et recouverts d'éclats de gros sel. En Alsace, on commande "a Bredschdel" dans le Bas-Rhin ou "a Bradschdal" dans le Haut-Rhin !

Le sexe des bretzels n'est pas encore clairement identifié, cela demeure un des grands mystères de la gastronomie alsacienne et l'objet de nombreux débats autour d'un verre de Riesling ou d'une bonne bière alsacienne !

Les Bretzels ont une très longue histoire qui les ont fait évoluer en nom et en forme.

Du 1er au 6ème siècle, temps d'occupation Romaine de l'Alsace, ils se nomment selon des termes latins "bracchium" - bras ou "braccellus" - bracelets.

Dès le 8e siècle, la consommation de Bretzels est attestée en particulier dans les monastères carolingiens alsaciens. Le "Hortus Deliciarum" ou Jardins des Délices, célèbre manuscrit et encyclopédie chrétienne réalisée entre 1159 et 1175 par l'abbesse Herrade de Hohenbourg  et ses moniales au Couvent de Hohenbourg (Mont Sainte-Odile) en atteste.

Miniature "Le festin d'Esther" (Ancien Testament, Esther 7,1-3), Hortus Deliciarum (1159-1175)
Miniature "Le festin d'Esther" (Ancien Testament, Esther 7,1-3), Hortus Deliciarum (1159-1175)

La notoriété croissante du Bretzel le fera devenir enseigne et emblème des boulangers. Il est alors très souvent associé à un pain. Le Bretzel se retrouve également dans l’héraldique de nombreuses familles.

Et aujourd'hui ?

Comme hier, les bretzels traditionnels sont composés d'eau, de farine, de sel et de levure de boulanger, qu'on fait d'abord pocher à l'eau additionnée de bicarbonate de soude puis qu'on saupoudre de gros sel avant la cuisson au four.

Les bretzels frais doivent être mangés le jour même de leur fabrication et d'ailleurs le plus souvent ils sont dévorés encore tièdes à peine sortis du four !!!...

Les meilleurs Bretzels se trouvent chez les boulangers qui les fabriquent eux-même.

Bonnes adresses : 

à Kaysersberg : L'Enfariné

à Ribeauvillé : Boulangeries Vogel et Schaal ....n'hésitez pas à me transmettre vos bonnes adresses 

Vous trouverez également dans de nombreuses villes alsaciennes des points de vente spécialisés (restauration rapide-traiteur) : Poulaillon (inventeur de la Moricette en 1973) et les Bretzel Burgard sont les plus connus.

Les Bretzels Burgard - frais et surgelés - fabriqués à Hoerdt à partir de 2018 seront tous élaborés avec des blés biologiques Alsaciens.

Des fabricants se sont lancés depuis les années 1970 dans les bretzels et sticks secs : Ancel (Dr Oetker), Boehli et le Moulin des Moines (Groupe Meckert) et ses bretzels d'épeautre biologiques sont très connus en Alsace.

Tout naturellement, le Bretzel se retrouve dans le symbole de la marque A Coeur de L'Alsace

si vous avez aimé, merci de partager

Le meilleur moment de la journée pour un alsacien c'est la pause Bretzel très souvent accompagnée de son demi de bière ou d'un verre de vin blanc d'Alsace sec - Muscat, Riesling, Pinot Blanc ou Sylvaner feront merveille.

si vous avez aimé, merci de partager

Informations sur l'auteur

Caroline CLAUDE-BRONNER fondatrice de Chemins Bio en Alsace , guide conférencière diplômée en Histoire, fille de vignerons alsaciens, passionnée par sa région, vous propose ses services de guidage et d'accompagnement dans la bonne humeur et le respect de l'environnement pour tout public, du junior au senior.

suivez moi sur Facebook

Commentaires: 0 (Discussion fermée)
    Aucun commentaire pour le moment.