Riquewihr, son vignoble et ses vins à travers les âges

L'ouvrage de Christian Wolff édité en 1967 par la Société d'Archéologie de Riquewihr fête ses 50 ans.

Cette étude très complète d'histoire économique, sociale et folklorique a pu voir le jour grâce à l'historien Christian Wolff et aux membres émérites de la Société d'Archéologie de Riquewihr - en particulier M. Fernand Zeyer (1874-1969) président fondateur et grand historien de la cité du Dolder. 
Les mots écrits il y a cinquante ans par Christian Wolff raisonnent encore aujourd'hui : « Depuis que Riquewihr est doté de trois étoiles dans les guides touristiques, que de nombreux ouvrages vantent son charme...le tourisme est devenu une ressource non négligeable de ses habitants. Ils n'ont pas encore tous pris conscience de leur responsabilité dans le maintien de la beauté et de l'attrait de leur Ville, jusque dans les moindres détails. La municipalité et surtout la Société d'archéologie épaulée par les services des monuments historiques ont fort à faire pour lutter ici, comme ailleurs, contre l'indifférence, la négligence, les fautes de goût et les innovations du modernisme et du progrès mal compris. S'il est bien vrai que la réputation du Vin de Riquewihr a donné à ses habitants d'atteindre dans les siècles passés l'aisance qui leur a permis de construire les maisons que le touriste admire, on peut dire pourtant que dans une certaine mesure cette réputation qu'il conserve aujourd'hui, il la doit aussi au plaisir que le visiteur, qu'il soit amateur de bon vin ou simplement de vieilles pierres, éprouve à découvrir la ville dans ses recoins et au souvenir qu'il en emporte. Que les vignerons de Riquewihr n'oublient pas qu'un des premiers atouts publicitaires de leur vin réside dans le caractère spécial des maisons qu'ils habitent et que leur intérêt est de les sauvegarder coûte que coûte. »

Ouvrage précurseur

Il y a 50 ans, cet ouvrage -essentiel et précurseur- a permis à un moment clé du renouveau engagé dans le Vignoble Alsacien de mieux connaître l'histoire de Riquewihr et de son Vignoble. En effet, il y a un demi-siècle les vignerons alsaciens avaient besoin de connaître et reconnaître leur passé pour mieux se projeter dans une reconquête de leurs grands terroirs. La Société d'Histoire et d'Archéologie de Riquewihr fondée en 1898 y a fortement contribué, en mettant en valeur ses terroirs et en particulier le Schoenenbourg

  • 1962 : Décret AOC Alsace
  • 1972 : Les AOC Alsace sont obligatoirement mis en bouteilles dans leur région de production
  • À partir de 1975 : 51 lieux-dits d’exception "Les Grands Crus", inspirés des noyaux historiques de production, ont été strictement délimités en aires parcellaires par l’INAO (Institut National de l’Origine et de la Qualité)
  • 1973 Installation de la Confrérie Saint Etienne refondée en 1947 au Château de Kientzheim
  • 1974 : Création de L'association des Amis du Musée du Vignoble & des vins par son Président fondateur Théo Faller. Regroupant quelques amis passionnés par l'histoire de la viticulture, l'association se donnait pour but de créer un musée à la gloire des vins d'Alsace. André Hugel succéda à Théo Faller décédé prématurément en 1979 et mena à bien l'achèvement des travaux.

Découvrez l'histoire de la vigne et du Vin en Alsace avec Chemins Bio en Alsace

Si l'histoire de la vigne et du Vin en Alsace, vous intéresse contactez moi, je peux vous proposer des visites thématiques www.cheminsbioenalsace.fr

Informations sur l'auteur

Caroline CLAUDE-BRONNER

fondatrice de Chemins Bio en Alsace , guide conférencière nationale diplômée en Histoire, fille de vignerons alsaciens, passionnée par sa région, je vous propose mes services de guidage et d'accompagnement dans la bonne humeur et le respect de l'environnement pour tout public, du junior au senior.

 

suivez moi sur Facebook