La tarte flambée alsacienne

La cuisson de la tarte flambée lors de la Hunafascht 2017 à Hunawihr |Photo Jean-Paul Krebs www.i-love-alsace.com
La cuisson de la tarte flambée lors de la Hunafascht 2017 à Hunawihr |Photo Jean-Paul Krebs www.i-love-alsace.com

La tarte flambée remonte à l’habitude des paysans alsaciens de faire cuire leur pain toutes les deux ou trois semaines. C'est en particulier, dans la riche région agricole du Kochersberg, située à l’est de Strasbourg, que les paysans fêtaient ce jour différent des autres en confectionnant des tartes flambées avec le restant de la pâte à pain. Celle-ci était étalée très finement et recouverte de lait caillé « sürmellich ». Si le paysan était particulièrement aisé, la tarte pouvait être recouverte de fromage blanc ou de crème ainsi que de quelques d'oignons, lardons et d'huile de colza.

Le tout était "flammé" pendant quelques minutes au four encore trop chaud pour y cuire le pain.

En effet, après l'allumage du four au feu de bois, celui-ci était encore trop chaud pour y faire cuire le pain. Il fallait attendre qu'il atteigne la température correcte. La température étant à ce moment idéale pour faire cuire les tartes flambées. On repoussait les braises, on glissait la fine tarte, et en 2 à 3 minutes, lorsque ses bords léchés par les flammes commencent à noircir, elle était prête. Les tartes flambées étaient alors tout simplement servies sur une planche à découper le pain et partagées.  Les convives - souvent les valets de ferme- roulaient leur part et la mangeait brûlante avec les doigts. C'est d'ailleurs toujours ainsi que les Alsaciens la mangent, même au restaurant : avec les doigts !

La découpe des tartes flambées lors de la Hunafascht 2017 à Hunawihr  | photo Jean-Paul Krebs www.i-love-alsace.com
La découpe des tartes flambées lors de la Hunafascht 2017 à Hunawihr | photo Jean-Paul Krebs www.i-love-alsace.com

La plupart des Alsaciens préfèrent déguster leurs tartes flambées lors d'une fête de village (La Hunafascht organisée à Hunawihr chaque année est exceptionnelle pour la qualité du cadre, des vins et des tartes flambées) ou dans leur jardin (grâce aux fours mobiles que l'on peut louer ou acheter, il est aujourd'hui facile d'organiser des soirées tartes flambées): tout juste sorties du four, découpées et servies brûlantes.

Partagées entre toute la tablée et accompagnées de gouleyants vins d'Alsace selon le goût de chacun...friands "Sylvaners", aimables "Pinots Blancs et Noirs", subtiles "Auxerrois" et originaux "Gentils" pour une belle soirée comme on les aime en Alsace ! Simple, gourmande et conviviale

Voilà comment les Alsaciens préfèrent déguster leurs tartes flambées !  - Les photo Jean-Paul Krebs www.i-love-alsace.com
Voilà comment les Alsaciens préfèrent déguster leurs tartes flambées ! - Les photo Jean-Paul Krebs www.i-love-alsace.com

La tarte flambée est apparue très tardivement dans les restaurants. Les premiers qui ont commencé à servir cette spécialité à partir de la fin des années 1960, étaient naturellement des restaurants de campagne, notamment du Kochersberg, qui n'ouvraient que les samedis et dimanches soir.

L'essor du tourisme a popularisé ce plat et, aujourd’hui, de nombreux établissements le proposent dans toute l’Alsace et un peu partout dans le monde. Là, où il y a des Alsaciens il y a des tartes flambées...

La créativité est aujourd'hui permise et de nombreux ingrédients apparaissent qu'ils soient sucrés ou salés.

Beaucoup d'auberges perpétuent la vraie tradition. Les tartes flambées y sont cuites au four à bois, découpées à peine sorties du four, posées sur votre table -au fur et à mesure de votre appétit- elles se succèdent à rythme régulier à votre table sans interruption. Quand il n'y en a plus, on en remet ! Quand on en veut plus, on le dit !

Ne la jouez jamais solo ! La vraie tarte flambée est conviviale. Elle se pose au milieu et sera mangée en groupe, avec les doigts. Bannissez planche individuelle, fourchettes et couteaux

Quelques bonnes adresses autour de moi (liste non exhaustive - communiquez-moi vos bonnes adresses) :

  • Ribeauvillé  : la Boulangerie - Pâtisserie Vogel vous propose des tartes flambées 100% maison et 100% bio les mercredi et jeudi midi
  • Kintzheim (Bas-Rhin) : l'Auberge Saint Martin 80 rue de la Liberté (la tradition avant tout)
  • Scherwiller : Restaurant à la Couronne 2 rue de La Mairie  (le Royaume de la Tarte Flambée)
  • Riquewihr : D'Brendelstub 48, rue du Général de Gaulle (une Winstub contemporaine et conviviale)
  • Kaysersberg : Flamme&Co 4 rue du Général de Gaulle (la nouvelle génération de la tarte flambée alsacienne)